[lang_fr]Alpha Project:Biographie [/lang_fr][lang_en]Alpha Project:Biography[/lang_en]

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

[lang_fr]

photo-2-copie.jpg

Malgré son jeune âge, ALPHA-PROJECT est déjà unanimement reconnu comme étant la nouvelle référence du genre par la majorité des médias nationaux ! Mais quel genre ?

A l’initiative d’un nouveau courant musical l’ELECTRO-CORE, ALPHA-PROJECT sollicite abondamment l’utilisation de machines qui donnent à sa musique ce son si particulier, tout en contraste, comme pour ces riffs ultra puissants qui côtoient des sonorités technoïdes, que l’on pourrait retrouver parfois dans des groupes comme Prodigy.

A la croisée du néo metal et de toutes les musiques nouvelles, le groupe emprunte aussi bien à Linkin Park pour son côté innovant qu’à des groupes plus traditionnels comme Fear Factory. Mais un des principaux attraits d’ ALPHA-PROJECT reste cette capacité à créer des mélodies uniques, basées sur les harmonies de deux chanteurs aux approches différentes mais pas forcément opposées, qui se relaient à merveille pour générer des climats qui évoquent bien souvent toute la complexité des relations humaines qu’elles soient optimistes ou pessimistes, chaleureuses ou agressives.

Fort de l’ajout de sonorités électro(niques) , « Counter Reset » déboule ainsi sur la nouvelle scène metal française en se démarquant aisément des standards d’un genre qui se replie sur lui-même.
Avec l’aide de sponsors bien choisis comme la marque de vêtement TTG et d’un soutien régional évident, le groupe s’est déjà forgé un palmarès impressionnant avec un passage au Zenith de Nancy, des interviews sur NRJ et sur RTL9, ainsi que la diffusion d’une vidéo sur cette même chaîne de TV.

Interview:

-ObsküR[e]:ALPHA-PROJECT existe depuis peu. Quel a été le parcours qui vous a conduit à la formation de ce groupe ?

-Jean : ALPHA-PROJECT a été formé en Octobre 2000 à l’initiative du chanteur et leader du groupe : Stéphane FORT.
J’ai rejoint la formation afin d’apporter un côté plus électronique et ainsi, s’occuper des parties musicales relatives aux machines. Prenant la place de second chanteur, Jérôme SOMMER s’intègre au groupe en Juillet 2001. Stéphane et lui ayant déjà joué ensemble dans différents groupes, ils possèdent ainsi un bagage musical commun favorisant l’entente du groupe. Suite à de nombreuses modifications, le groupe s’est recentré autour de ses trois piliers. ALPHA-PROJECT n’est donc plus formé que de trois musiciens.

-Votre biographie vous présente comme les instigateurs d’un nouveau courant musical, l’ « électro-core ». Qu’est ce que cela signifie exactement pour vous ?

-Stef : Nous sommes plutôt fiers de ne pas être assimilés à la scène métal française actuelle, pour nous l’electrocore est une approche différente de la musique, nous nous démarquons de par notre formation. Nous privilégions la froideur et le côté tranchant généré par les machines en studio.

-Dans quelles conditions s’est déroulé l’enregistrement de votre premier album « Counter Reset » ?

-Jérôme : Tout s’est très bien passé, Nous n’avions pas de contrainte de temps ni de pression de la part de la maison de disques. Le fait d’avoir enregistré dans notre home studio a rendu l’expérience beaucoup moins stressante et tout autant enrichissante.

-Qu’est-ce qui a motivé votre signature chez Thundering Records ? Etes-vous satisfaits de cette collaboration ?

-Jean : Thundering nous a suivi depuis l’élaboration des maquettes de l’album, ce qui a débouché sur une réelle complicité entre eux et nous. Cette signature est tout simplement l’aboutissement de cette complicité, ou les contacts humains sont primordiaux. Quant à leur travail, nous n’avons vraiment pas à nous en plaindre.

-Que pensez-vous de la scène métal actuelle en France ? (LOL, celle-là c’est une joke !)

-Jérôme : Je t’avais dis de ne pas me la faire celle la ! lol

-Comment réagissez-vous lorsqu’on parle d’ALPHA-PROJECT comme du « LINKIN PARK français » ? Pensez-vous que ce soit justifié ? Quelles sont vos influences majeures ?

-Stef : Cette étiquette nous a été attribuée par ROCKSOUND, Il est clair que Linkin Park est une de nos influences, tout autant que peuvent l’être des groupes comme Prodigy, Paradise Lost ou encore Fear Factory. Mais, il ne faut pas nous considérer comme une copie française d’un de ces groupes. Je pense que nous avons notre propre personnalité et notre propre style.

-Il y a trois musiciens au sein du groupe. Comment abordez-vous l’étape de la composition ?

-Jean : Stef s’occupe principalement de la composition, Jérôme lui s’occupe plutôt des textes, quant à moi j’apporte un avis extérieur et je collabore surtout aux arrangements.

-Quels sont les sujets qui vous inspirent pour l’écriture des textes ?

-Jérôme : Nous sommes plutôt inspirés par la complexité des relations humaines qu’elles soient optimistes ou pessimistes, chaleureuses ou agressives.

-Vous tournez actuellement un peu partout en France pour promouvoir « Counter Reset ». Comment se passe un concert d’ALPHA-PROJECT et comment le public réagit-il en général vis-à-vis de votre configuration scénique un peu particulière ?

-Jérôme: Pour nous le live est avant tout un show. Nous essayons de créer une atmosphère particulière à chaque morceau, plutôt froide et futuriste de par l’utilisation de lights appropriés à ces ambiances et un jeu de scène élaboré. Au premier abord, le public est un peu surpris par notre formation et notre show, et très vite il se rend compte que nos particularités sont nos atouts.

-Avez-vous déjà commencé à travailler sur le successeur de « Counter Reset » ? Comment envisagez-vous l’évolution du groupe ?

-Stef : Non pas encore, pour l’instant nous nous concentrons sur la tournée et la promotion de « counter reset ».
Jérôme : je pense que nous resterons fidèles à notre style et notre image, tout en améliorant le concept à tous les niveaux.

-Y a-t-il un message ou un concept derrière le nom ALPHA-PROJECT et pourquoi ce choix ?

-Stef : ALPHA-PROJECT était au départ un side project à mes anciens groupes, puis le groupe s’est affirmé et il est devenu mon premier projet(d’ou alpha) .

-Le mot de la fin ?

-Stef : Nous tenons bien sûr à te remercier Luggh ainsi que toute l’équipe d’Obskure.com pour votre super boulot. Quant à vous, lecteurs, continuez de suivre et de soutenir les structures et les groupes lorrains. Bougez vous en concert, écoutez leurs albums ou démos, allez sur leurs sites. Un petit mot pour les personnes qui nous suivent, nous soutiennent, nous félicitent et nous aident : UN GRAND MERCI A VOUS TOUS car sans vous, nous n’en serions pas là !!!
On espère vous voir bientôt à nos concerts et pour toutes informations sur ALPHA-PROJECT, allez sur notre site : www.alpha-project1.com .

En Résumé, ALPHA-PROJECT délivre un premier album, véritable débauche d’énergie à l’état brut, reposant sur des rythmes quasi-frénétiques, des guitares surpuissantes et un sens de la mélodie exacerbé.
[/lang_fr]

[lang_en]

Sorry only in Frenh

photo-2-copie.jpg

[/lang_en]

About the Author