[lang_fr]Kemet: Biographie et News [/lang_fr][lang_en]Kemet: Biography[/lang_en]

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 3,00 out of 5)
Loading...

[lang_fr]

La Biographie:

S’immiscent dans les bas fonds des esprits, l’œuvre de Kemet fait resurgir de façon exacerbée nos sentiments refoulés, la part inavouable de notre être, desseins purement mélancoliques sur fond de chair douloureusement réelle.
Kemet vous invite à franchir la partie aseptisée de votre conscience et à frôler les méandres rouillés et tranchants de l’incarcération morale de masse.

Quelque part entre murmure et révolte, Kemet se fait violence, tout à tour console et détruit. Tout n’est que rage ou détresse. Kemet fige la réalité sans vernis et dépeint un monde ou déviances et idylles douloureuses s’accordent et se délient dans une mélancolie profonde et un romantisme destructeur.
Empruntant la « voix » de l’émotion, les mots se mêlent aux sanglots pour mettre en musique des images qui se veulent toujours plus acides et sincères à travers une sensibilité exacerbée.

Largement saluée par la presse internationale (chroniques disponibles sur www.kemet.fr.fm), la musique de Kemet bouscule l’auditeur pour le porter loin des poncifs et permet au groupe de devenir le géniteur d’un style qui lui est propre et que d’aucun qualifie déjà de « spleen metal ».
Une recherche émotionnelle que Kemet s’attache à retranscrire le plus fidèlement possible en live avec une expérience scénique qui n’est plus à démontrer.

« The night before », dernier album en date est l’aboutissement de 6 années de maturation artistique, marquant un nouveau tournant dans l’histoire du groupe.
Masterisé aux studios Finnvox (Finlande) par Mika Jussila (Moonspell, Sentenced…), il bénéficie également de la puissance de promotion et de distribution internationale du label Thundering Records.
Adeline Gürtner, chanteuse du groupe Akin est venue compléter le line-up du groupe pour l’enregistrement de cet opus.

Les News:

KEMET, le groupe français de dark metal n’est plus…
Après trois albums et de nombreux concerts au service d’un métal introspectif, les membres du groupe ont décidé non sans émotion de mettre fin à cette passionnante aventure…

Nous tenons à remercier les médias, l’équipe technique (techniciens, manager, label), les musiciens qui ont fait partie de la formation, toutes celles et ceux qui d’une manière ou d’une autre ont participé à l’histoire du groupe mais aussi et surtout le public qui nous a soutenu…

Nous espérons que la musique du groupe aura su apporter à certains autant qu’elle l’a fait pour nous…

[lang_en]

KEMET : an alternative to reality. Deep in the darkest boundaries of the soul, the work of Kemet fires our rejected feelings, the unconfessed part of ourselves, melancholic aims painfully hidden behind a chaotic organic life. Kemet invites you to pass beyond the safe limit of the soul and to flirt with the rusty intricacies of moral imprisonment.
Between whispers and anger, Kemet consoles and destroys. Rage or despair. Kemet catches reality and describes a world where deviancies and painful idylls join and untie in a deep melancholy and a devastating romanticism. Inspired by the « voice » of emotion, the words are mixed with laments to transcribe images that are always more acid and sincere
Handsomely rewarded by international press, the music of Kemet charms or condemns, provokes the listener to bring him far beyond the formatted dark standards, and develops a music defined as « Spleen Metal ». An emotion that the band reproduces at its best on stage.

About the Author