[lang_fr]Outcast:Biographie [/lang_fr][lang_en]Outcast: Biography[/lang_en]

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

[lang_fr]
outcast.jpg

Wilfried Fagnon : Chant
Guillaume Perraudeau :Guitare
Nicolas Soulat : Guitare
Clément Mauro : Basse
Mathieu Santin : Batterie

De la génèse à aujourd’hui:

Né sous le nom d’ Overlander en 1998, ce n’est qu’en 2002 qu’ Outcast, groupe originaire de l’Essonne (région parisienne), commence réellement sa carrière avec la sortie de son premier vrai CD (4 titres) «  The Source Of All Creation «  qui donne le ton et la direction musicale du groupe: du Thrash teinté de Death métal.

Le MCD reçoit un très bon accueil de la presse spécialisée et permet au groupe de se faire un nom sur la scène underground française en seulement quelques mois. Le groupe est alors composé de Wilfried à la guitare rythmique et au chant, Clément à la basse, Romuald à la guitare solo et Mathieu à la batterie. Début 2003, le groupe recrute Guillaume et Grégory en tant que guitaristes pour remplacer Romuald et Wilfried (ce dernier se consacrant désormais uniquement au chant), laissant ainsi place à des compositions plus techniques. Durant cette année, Outcast effectue une série de concert et partage la scène avec des groupes de plus en plus importants tout en préparant son premier album longue durée.

En Février 2004, Grégory quitte le groupe et n’est remplacé qu’en Juillet, et après plusieurs mois d’auditions, par Nicolas (également guitariste dans Symbyosis et Reason Sleeps). Durant la même période, Outcast signe un contrat de licence avec le label français Thundering Records, dont la distribution est assurée par Socadisc.  » First Call / Last Warning «  sort le 07 Mars 2005 et propose 10 titres alliant la puissance du Thrash suédois à l’intensité du Death métal, sans pour autant faire l’impasse sur la mélodie.

Interview:

U-zine.net : Tout d’abord, peux-tu te présenter ainsi que faire un rapide historique du groupe pour ceux qui ne vous connaissent pas ?

Clément Mauro (Basse) : Salut ! Nous sommes Outcast, nous avons débuté en fin 1998 sous le nom d’Overlander avec lequel nous avons enregistré notre première démo 3 titres l’année d’après, mais c’est en 2002 que le groupe prend son envol avec le MiniCD 4 titres « The Source of All Creation ». C’est à cette période que l’on trouve notre style, à savoir un mélange entre le Thrash et le Death qui s’affinera avec le temps. Ce disque nous permettra de nous faire un nom sur la scène Underground française et de faire quelques concerts importants. A partir de 2002, le groupe connaît quelques changements de line-up, mais trouve une stabilité avec l’arrivée de Nicolas en 2004 (Symbyosis, Reason Sleeps). La même année, Outcast signe un contrat de licence avec le label français Thundering Records, chez qui nous avons sorti notre premier album « First Call / Last Warning » en Mars 2005.

Vous êtes actuellement en plein enregistrement, qu’avez-vous fait ? Que reste t’il à faire ?

Nous sommes effectivement en train d’enregistrer notre deuxième album (depuis Février), la batterie et la basse ont déjà été bouclées, les guitares et le chant devraient suivre entre Juin et Septembre.

La production de votre précédent album « First Call / Last Warning » était excellente. Enregistrez-vous au même studio ?

Pas tout à fait puisque nous avions enregistré avec mon Frère au Unmuted Studios pour le premier album, il s’était occupé de tout sauf du mastering… Cette fois nous avons fait confiance à Guillaume, notre guitariste (également ingé son), qui s’occupera de l’ensemble des prises de l’album. Mon frère assurera néanmoins le mixage, mais rien n’a encore été décidé pour le mastering.

Que faut-il attendre de ce nouvel album ? Quelles sont les évolutions à prévoir ?

Il y a eu énormément d’évolution par rapport à FCLW, puisque Nicolas a apporté beaucoup de nouvelles idées dès son arrivée en 2004. Il a composé une bonne partie de l’album et cela a apporté énormément à l’identité du groupe. Les morceaux sont plus axés death metal et moins thrash, il sont également beaucoup plus variés et complexes, aussi bien techniquement que dans les structures. Le résultat est assez compact et résolument plus moderne que ce que nous avons fait jusqu’à présent. Nous n’avons bien sur pas omis d’intégrer quelques passage mélodiques et des soli bien placés… nous sommes vraiment content de la tournure qu’a pris cet album, il sera vraiment placé sous le signe de l’efficacité.

Continuerez-vous à chanter en anglais ?

Wilfried a écrit la totalité des paroles et il a effectivement conservé le chant en anglais sur cet album.

Pourquoi ne chantez-vous pas en français ? Pour avoir une ouverture sur le monde ou parce que les paroles en français ça fait souvent kitsch ?

On peut résumer ça comme ça, notre but est d’exporter notre musique au maximum et nous savons pertinemment que le fait de chanter en français nous fermera des portes. Il y a également le coté phonétique de l’anglais qui est beaucoup adapté au metal que ne l’est le français. Nous ne sommes pas du tout contre les groupes qui chantent en français, j’apprécie d’ailleurs certains d’entre eux (Lofofora, Mass Hysteria…), c’est juste une question de choix et le fait de chanter anglais ne nous empêchera pas de clamer haut et fort que nous sommes un groupe de metal français !

Vous jouez des nouveaux morceaux en live depuis fin février. Comment le public réagit-il à ces nouveaux titres ?

Oui effectivement nous avons commencé à jouer de plus en plus de titres du prochain album depuis le début de l’année, et je dois dire que le public réagit très positivement sur ces nouveaux titres ! On nous dit souvent que les nouveaux morceaux sont puissants et accrocheurs, j’espère que les gens réagiront aussi positivement à l’écoute du prochain album.

Avez-vous arrêté un titre pour ce nouvel album ?

A vrai dire pas de titre pour le moment, mais ça ne devrait pas tarder !

Et une date de sortie ?

Etant donné que nous faisons tout nous même et que nous devons jongler avec les emploi du temps et les vacances de chacun, aucune date n’a été fixée pour le moment. Mais je pense que l’on peut raisonnablement compter sur une sortie début 2007.

Vous êtes sous contrat de licence avec Thundering Records, en quoi cela consiste t’il ?

En fait nous devons fournir le cd fini au label (enregistré, mixé, masterisé) ainsi que l’ensemble de l’artwork, et le label s’occupe de presser les CDs, de promouvoir l’album (envois promos, pub, mailing etc) et enfin de le distribuer en magasin via Socadisc.

Pensez-vous signer prochainement sur un label autrement qu’en contrat de licence?

Pas de changement a signaler de ce côté là pour le moment.

Je suppose qu’une tournée devrait bientôt suivre. Avez-vous des plans arrêtés ?

Nous n’avons rien de prévu pour le moment, mais il est sur que nous allons tourner un maximum pour promouvoir ce nouvel album ! Je pense que beaucoup de dates tomberont suite à la sortie du disque, je suis confiant de ce côté là !

En parlant de concerts, vous avez joué sur la petite scène au VS Festival. Qu’as tu pensé de cette seconde édition du festival ?

C’était un festival à ne pas rater ! Nous nous sommes énormément amusés a jouer sur ce fest, c’était pour nous l’occasion de nous faire connaître et de jouer avec des groupes de renom (SUP, Aborted, CinC, etc…), je dois dire que le niveau général était vraiment élevé (Hacride, PITN, Kronos, etc…) et que tous les groupes ont assuré ! L’accueil et l’organisation de VS Prod a, une nouvelle fois, été royale, c’était vraiment une excellente soirée.

Le public parisien est souvent décrié comme l’un des plus blasés de France. En tant que francilien, êtes-vous d’accord avec cette étiquette ?

Il y a effectivement pas mal de concert de metal sur la capitale, et je dois reconnaître que, d’une manière générale, le public parisien et difficile et assez mou… Mais il y a bien sur des exceptions qui confirment la règle, on peut prendre l’exemple du VS Fest justement ou l’ambiance était vraiment excellente ! Nous avons également joué le mois dernier à Brétigny (en région parisienne), et pour tout dire je m’attendais à un concert complètement mort… Et j’ai été vraiment surpris quand j’ai vu que la salle était quasiment pleine ! Il y avait une ambiance de folie et ça pogotait dans tous les sens ! C’est qu’il y a donc encore de l’espoir de voir les parisiens se bouger pour le metal !

Aujourd’hui, la scène death française ne cesse de croître à la fois en quantité et en qualité. Comment expliques-tu cette soudaine croissance ?

Je pense que le metal en France revient un peu plus sur le devant de la scène, de plus en plus de jeunes s’y intéressent, et aujourd’hui il est possible de monter un groupe et d’enregistrer une maquette pour pas grand chose, donc les gens se lancent… Et c’est vrai que nous commençons a avoir de bons groupes en France, ils sont, pour certains, capables de rivaliser avec les plus grands !

Quel est ton chouchou parmi ces groupes français ?

Incontestablement Gojira !

Vous n’êtes pas sur l’affiche du Hellfest. Aviez-vous fait une demande ?

Nous avons fait plusieurs demandes pour jouer au Hellfest et au Fury Fest les années précédentes, nous n’avons eu que des réponses négatives malheureusement… En même temps ils doivent recevoir des centaines et des centaines de candidatures chaque année, donc je ne m’étonne qu’a moitié qu’Outcast ne soit pas pris. Nous aimerions bien évidemment participer à un tel événement, mais je ne perd pas espoir, j’espère que nous franchirons le pas l’année prochaine avec la sortie du nouvel album.

Voilà 8 ans que vous existez, quel bilan tires-tu de ce parcours déjà long ?

Je pense qu’Outcast a réellement progressé au long de ces 8 années, nous sommes presque parti de zéro et nous sortons bientôt notre deuxième. Nous avons fait une quarantaine de concerts un peu partout en France et avec des groupes de renoms, je pense donc que cette aventure nous a apporté énormément de choses positives dans nos vies a chacun et je suis vraiment très fier de tout ce que nous avons accompli avec le groupe jusqu’à présent. J’espère que le meilleur reste à venir.

Quels sont vos objectifs avec la sortie de votre nouvel album ?

Nous espérons toucher un public plus large, faire connaître notre musique un peu partout dans le monde, et aussi jouer un maximum !

Enfin, pour conclure, sujets sensible et d’actualité… Tu n’es pas sans savoir que Guillaume (Scarve) vient de rejoindre Mnemic ? Que penses-tu de ce départ ?

J’ai vraiment halluciné quand j’ai su ça, j’avais du mal à le croire ! Il s’est avéré que cette news était belle et bien vraie, je dois avouer que Guillaume est le candidat idéal pour un groupe comme Mnemic et je pense qu’il ne pouvait pas passer a coté d’une telle occasion. C’est dommage pour Scarve, surtout à la veille de l’enregistrement de leur nouvel album, mais je ne me fais pas de soucis pour eux, ils devraient s’en sortir sans lui.
Personnellement je suis fan de Mnemic et je suis curieux de savoir ce que Guillaume va apporter dans leur musique, et je suis impatient de voir ça sur scène ! En tout cas je suis content que les musiciens français soient enfin reconnus dans le monde du metal, et nous lui souhaitons une bonne continuation.

Ton pronostic pour la France en Coupe du Monde ?

Je ne suis pas spécialement footeux, mais je regarderais avec engouement les matchs de l’équipe de France, et allez, soyons fou, la France championne du monde ! :o)

Les derniers mots sont pour toi…
Continuer à supporter le metal et l’underground français, ça va finir par payer ! Et un gros merci a U-zine et à tous ceux qui supportent les groupes comme Outcast !
Stay Brutalzzz !!!

[/lang_fr]

[lang_en]
outcast.jpg

After starting out in 1998 as « Overlander », it is only in 2002 that the Parisian band Outcast really launched its career with the release of its first proper 4 track CD « The Source Of All Creation » which gave the band its tone and musical direction : Thrash tinted with Death Metal.

The MCD received an excellent reception from the specialized media, and in only a few months enabled the band to make a name for itself on the French underground scene. Back then, the band members were Wilfried (rhythm guitar and vocals), Clément (bass guitar), Romuald (solo guitar) and Mathieu (drums).

At the beginning of 2003, the band recruited Guillaume and Gregory, 2 guitar players to replace Romuald and Wilfried who is now only a vocalist. This enabled the group to produce more technical compositions. During that year, Outcast gave a series of concerts and shared the stage with more and more important bands while preparing their next full length album. In February 2004, Gregory left the band to be replaced in July after several months of auditions by Nicolas (also a guitarist in Symbyosis and Reason Sleeps). During the same period, Outcast signed a licence agreement with the French label Thundering Records, distributed by Socadisc.

« First Call/Last Warning » was released on 7th March 2005 and includes 10 tracks which combine the power of Swedish Thrash Metal with the intensity of Death Metal, but also featuring great melodies.

OUTCAST is now working on their next album to be recorded during the summer of 2006.

[/lang_en]

About the Author