SKYWARD: La biographie

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

[lang_fr] L’histoire du groupe… Empilage de briques…

Le groupe a été crée en 2000, un vendredi au terme d’une nuit très alcoolisée, les « garçons » Ville et Sake ont décidé qu’il manquait un nouveau groupe de Metal dans le monde !

Ville écrit vite deux chansons auxquelles ils s’essayèrent en duo faute de mieux.

A la recherche d’un Chanteur, il s’arretèrent sur une jeune américaiine nommée K, qui assurera le chant pendant l’année suivante.

skyward_promoryhma2sized.jpg

Il ena été de même avec le bassite trouvé à quelque pas de leur bar de prédilection… malgré plusisuers RDV loupés, Arto a été engagé, et fait office de bassiste depuis les premiers jours du groupe…

L’intégralité de la Bio est disponible en anglais (cliquez sur le drapeau en haut et à droite)

Interview:

Interview de Skyward avec Ville Nummenpää (guitares) par Phil Fuck.

>1) Skyward est un tout jeune groupe. Peux-tu nous présenter vos membres et vos influences?

Nous sommes un groupe relativement récent, mais nos musiciens ne sont pas des nouveaux venus. Ce que nous avons en commun est l’attirance pour la musique metal des années 80’s. Iron Maiden en particulier. Ce groupe possède la panoplie idéale : mélodique, puissant et duels de guitares harmoniques. Nous voulons continuer dans cette voie en ajoutant une touche de modernité. Nous espèrons y parvenir.

>2) Vous surfez incontestablement sur la vague métal mélodique à chant féminin. Ne penses-tu pas que le marché va commencer à être saturé?Et pensez-vous être suffisament original pour vous démarquer de la masse?

Notre musique est basée sur des mélodies vocales et nous étions à la recherche d’une voix depuis longtemps. Nous avons justement trouvé une fille. Possèder une chanteuse permet d’avoir un spectre musical varié. Désormais il me paraît impensable qu’il en soit autrement. Tu as sans doute raison, le marché est saturé. Mais pas seulement pour un groupe dans notre configuration, je ne pense pas que ce soit un marché immense de toute façon. Le mouvement n’est pas si ancien que cela finalement. Nous donnons le meilleur de nous-mêmes et espèrons simplement que notre musique plaira au plus grand nombre. Il semblerait que la moyenne d’âge des fans de Skyward soit de 2 à 60 ans !!! C’est sans doute bon signe !!!

> 3) Comment expliquez-vous cet essor du chant féminin dans le métal ?

Je peux seulement faire des suppositions. Le rock a toujours été un milieu masculin mais devant l’émergence de nombreuses chanteuses à succès ces derniers temps elles se sont enhardies afin de pousser les portes de la notoriété. Il ya dix ou quinze ans les femmes étaient peu nombreuses dans le milieu, maintenat cela n’est plus d’actualité.C’est génial que ce soit comme ceci désormais.

4) La production est de grande qualité. Qui en est le responsable?

Moi même, Sakke (le batteur) et un producteur nommé Takala. Nous sommes restés assez longtemps en studio. J’étais présent du début à la fin. J’ai porté une attention particulière à la production en elle-même et aux arrangements. Alors que Sakke s’est chargé lui du son et du mixage. Au final nous sommes contents mais je pense qu’à l’avenir nous procéderons différement.

5) Les textes de vos chansons sont inspirés par quels sujets ?

Des sujets traditionnels. La fin du monde, la tragédie, l’hiver, la guerre, la confiance en soi… un large répertoire d’émotions en somme. Les thèmes eux-mêmes ne sont pas si importants. Je focalise plus sur le ton, c’est une façon efficace de dire les choses. Ce n’est pas tant le contenu que tu exprimes mais la manière dont tu le fais passer. Cette voie est plus enrichissante pour moi. Je peux commencer à écrire tout en ne sachant pas où va se diriger ma chanson et ce jusqu’à son aboutissement.

6) Vous êtes signés par Thundering Records, un label français. Votre collaboration avec eux vous satisfait-elle?

Nous sommes évidemment satisfaits même si cela n’est pas sans difficultés. Nous n’avons pas de rapport direct du fait de la distance, mais nous essayons d’être en contact permanent par l’intermédiaire du téléphone et d’internet. Nous avons de nombreux contacts en Finlande et à travers le monde. Thundering a une option pour notre second album, et l’avenir nous dira vers quels horizons nous nous orienterons. Nous avons un accord avec un distributeur allemand: Twilight. Cela signifie que notre galette sera bientôt disponible un peu partout en Europe. Ainsi qu’au Japon et aux U.S.A. Les choses sont prometteuses.

7) Une question que je pose à tous les groupes:avec qui rêveriez-vous de partager la scène ?

Hmmm… jouer en ouverture de Ozzy ou de Maiden serait vraiment cool.

8) Vos prestations scéniques se limitent pour l’instant à la Finlande. Comptez-vous vous exporter bientôt?

Nous avons essayé de faire des concerts autant que possible, mais simplement sur le territoire Finlandais. Nous avons demandé à des agences de booking ainsi qu’à des managers de s’occuper de nous. Si nous tombons d’accord avec l’un d’eux, cela nous facilitera la tâche. Ce n’est pas notre métier de trouver des dates mais nous essayons d’être le plus impliqué possible dans la promo de notre musique sous ces multiples aspects.

9)As-tu des retours de vos ventes d’albums et plus particulièrement dans notre pays ?

Je n’ai pas encore de chiffres précis, mais cela semble bien se vendre. Pour le moment, je pense que nous avons mieux vendu en France qu’en Finlande… Je n’en suis pas sûr, mais les ventes chez nous démarrent doucement.

10) Avez-vous déjà une idée sur la direction que prendront vos futurs albums?

Nous avons 10-12 titres de prêts. Nous sommes assez anxieux de rentrer en studio prochainement. Malgré la sortie récente de notre album ce dernier a été conçu il y a deux ans environ. Voici en avant première quelques nouveaux titres : « Scarecrow », « Trust your demons », « Skyward », « Suns and songs » et plein d’autres pour lesquels vous aurez des surprises.

11) On espère vous voir rapidement en France…

Nous espèrons être en France bientôt. Nous avons quelques touches mais rien de définitif. J’ai entendu dire que le public français est particulièrement sauvage ! J’aimerais de toute façon découvrir votre pays. Je connais Lille, Cannes, Nice mais je souhaiterais en découvrir d’autres.

12) Quelques mots pour les fans français…

Sotti! Cela fait plaisir de savoir que nous avons des fans en France. Merci beaucoup (en français) pour tout à toi, ainsi qu’à ceux qui ont acheté nos albums et nous ont envoyés leurs messages d’encouragements.

[/lang_fr]

[lang_en]THE BAND HISTORY “Brick by brick…”

The whole story began in the year 2000. It was just another alcohol-fueled Friday night, and after a while the boys (Ville and Sakke) decided that the world needs another melodic metal band. There can never be enough those around. And since they had been playing in bands practically all their lives, they felt that this should be a piece of cake. After all,how hard can it be to form a band…? A rehearsal was scheduled.

Ville whipped out a couple of songs, and they rehearsed them as a duo for a while. A bass player was sorely needed. As it would happen, they found one in a bar just a couple of blocks away.A rehearsal was scheduled and later re-scheduled, since none of them remembered when it was supposed to be. Arto was his name, and he has stayed with the band from those early moments.

The songs were piling up, and they had no singer. They looked for awhile, and somehow found an american girl called K. For the next year or so, she handled the vocals.

The second guitarist seemed impossible to find. A bunch of different characters tried & auditioned, but it never seemed to « click ».

skyward_promoryhma2sized.jpg

In 2003 our singer made it clear with her persistant absence, that she is no longer a member of the band. Things looked dark (for 5 minutes), until someone remembered the girl from the hairdresser´s close by. A friend had recommended her some time ago, and they had forgotten all about it. Sanna was her name, and she impressed the guys immediately. She was in.

“ Ready to record?”

They found theirselves an excellent guitarist, and decided to record something in a proper studio. Too bad (for him?) that he mysteriously disappeared just before the recordings.

The demo-ep was released early 2004, and received tons of positive feedback. This encouraged them to make a full-length album. They got a friend of theirs to play the 2nd guitar, and needless to say, he quit just before the recordings. This added Ville´s misery, who soon found blisters in his fingers. Naturally they did´nt even think about slowing down, but focused on the album and looked for another player later.

A guy called Antti Röksä answered the ad, and he was in from the first rehearsals.

“ The quest for a recorddeal”

In the following months,Skyward looked for a recordcompany to release their album. The most serious answer came from France. A company called Thundering Records was willing to release it. The actual contract was signed in May 2005,between Ville and Laurent,the manager of the company in Lille,France. The releasedate was scheduled for September/October…

“ The curse of the missing bassist”

For those of you who find line-up changes boring,stop reading now. After the recordings, Arto quit the band due to “creative differences”.(not really,but finally a chance to use that line)

A man called Jaska Koivusilta was the next bassist for the following months. With this line-up Skyward finally started playing live. They landed some pretty good gigs around the country until the inevitable break-up with our bassist.

As unstable as it was,they never considered cancelling any gigs. Mikko Kivistö of Pain Confessor came to rescue and played four gigs with Skyward. Unfortunately he was unable to continue with the band any further.

Enter Jyri Helko,the next replacement. A young,promising bassvirtuoso who helped out on the following few shows. Already busy with his studies&work,he was unable to continue with the band.

After him,it gets difficult to keep track. The average careerspan for the following players was now measured in days. The winner having spent just two days as our official bassist. (unless you count the guy who quit before he started)

“ Meanwhile in France”

The debut album of Skyward was released in October 2005. At first,it was released in France&Belgium. In December 2005,Dynamic Arts Records launched the album in Scandinavia. In the spring of 2006,Thundering Records struck a deal with Twilight Distribution,which meant a wider european release for our album. In June,the first edition of the album was sold out. The 2nd edition was released later in the summer,with the video of “Guardian” as a bonus.

“ The curse has been lifted”

Pete Kaipanen was to be our next (and last) bassplayer. A man with a talent with the acoustic guitar,and an excellent singing voice was eager to pick up the 5-string. After the first gigs with him,it was clear that he would stay with the band.

Time to move onwards…[/lang_fr]

About the Author